ANCERVILLE

ORIGINE :

Serait-ce Ancerumvilla = métairie aux oies ( animal figurant sur le blason d’Ancerville que l’on peut voir sur le fronton de l’école Notre-Dame ) ?

Dom Calmet ( histoire de la Lorraine ) conteste cette origine et donne comme explication : Anselmvilla ( Villa d’ Ansel ou Anseau, comte d’Ancerville, vassal du comte de Bar et du Roi de France ).

        Une troisième hypothèse, citée par monsieur Jean OUDIN, donnerait comme origine la distance parcourue par les sauliers (ou saulniers = transporteurs de sel ) depuis la haute borne ( menhir situé à Fontaines sur Marne ).

Evolution :

Depuis le XIII° siècle, Ancerville est chef lieu de la Baronnie, office et prévôté de ce nom.

Ancerville fut une possession de la famille de Quiévrain dans le Hainaut, puis des Princes de Joinville qui la conservèrent jusqu’en 1721 époque à laquelle le Duc d’Orléans céda la terre d’Ancerville au Duc Léopold de Lorraine moyennant 750 000 livres ; à cette époque, le recensement dénombrait 500 feux.

Jusqu’au XIX° siècle la population vivait essentiellement de l’agriculture, de viticulture notamment. On peut lire dans le " Guide pittoresque du voyageur en France " de 1838 : " Bourg situé sur la route de Saint Dizier à Nancy, à 5 lieues de Bar le Duc. Pop. 2 229 hab. – Fabriques et commerce considérable de kirschenwasser ".

En 1901, Messieurs Henri et Paul GIROS édifient une usine de construction de machines à coudre qui est à l’origine de la " Société Meusienne de Construction Mécanique ".

En 1974 : 2560 habitants sont recensés, qui travaillent essentiellement dans le secteur secondaire : La Meusienne ; Tréfilunion Marnaval ; les Fonderies de Cousances aux forges ; I.H.F. à Saint Dizier.

En 1990, Ancerville compte 2869 âmes, mais au 8 mars 1999, il n’en reste plus que 2726.

Voir et lire :

Répertoire Archéologique du canton d’Ancerville Ancerville 1978

Le Canton d’Ancerville, passé et présent FOL Bar le Duc 1974

Les bulletins de l’ O.C.C.E. OCCE Bar le Duc

Promenade à Ancerville, 2 tomes Ancerville 1978/79

Ancerville, du Lion à la Marne Ancerville 1984